Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?* Paul Henry

IMG_1932

Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ?* Paul Henry

Un jour, un ami fort bien attentionné m’a offert ce livre. Bellebelote aime les livres, c’est un livre, je l’offre donc à Bellebelote. La boucle est bouclée. J’avais déjà croisé ce livre à maintes reprises et l’avais invariablement zieuté du coin de l’oeil. Mais je n’avais jamais franchi le pas.

Ce livre ne s’achète pas, il s’offre.

Il s’offre. Cela ne se justifie pas vraiment, mais il s’offre à quelqu’un que l’on sait curieux, à quelqu’un que l’on croise, à quelqu’un que l’on ne connait pas trop, à quelqu’un qu’on aime, à quelqu’un qui passe, à quelqu’un à qui on tient… Bref, vous l’aurez compris, c’est un chouette petit cadeau.

Pourquoi ce livre est génial ? Sous forme de 289 questions que l’on ne s’est pas forcément posées, il nous offre un panel de réponses scientifiques. Un livre que l’on picore, d’un article à un autre, par petit bout. Presque un livre d’apéro.

Allez, pour vous, pour le plaisir, en voici quelques unes :

  • Les bactéries ont-elles des relations sexuelles ?
  • Les personnes chauves peuvent-elles avoir des pellicules ?
  • Est-ce que les oiseaux éternuent ?
  • Si tout objet flotte à l’intérieur d’une planète ( par tout, je veux dire tout), comment font les astronautes aux toilettes ?
  • Pourquoi la cellophane colle-t-elle à elle-même ?
  • Combien de faut-il de moutons pour produire suffisamment de laine et tricoter un pull ?
  • A-t-on moins de chances de gagner deux fois de suite à la loterie, ou deux fois dans sa vie ?

Si vous aussi, vous voulez connaître la réponse à ces incroyables questions, il faudra vous le faire offrir.

Ou l’offrir et le dérober prestement, mais ça, c’est à vous de voir;)

Publicités