La tectonique des sentiments * Éric-Emmanuel Schmitt

WP_20160204_08_49_03_Pro (2)

Vous avez pu le voir avec La Nuit de Valogne (article ici) et les dix enfants que Madame Ming n’a jamais eus (article ici), j’aime beaucoup Éric-Emmanuel Schmitt !

Du coup j’ai eu envie de relire une petite pièce de théâtre sur l’amour.

La tectonique des sentiments, c’est quand en déplaçant une toute petite pièce du puzzle, on met en danger l’ensemble de l’édifice.

C’est ce que fera l’héroïne Diane ! Très heureuse avec Richard, elle ruinera sa relation par excès d’angoisse. Quand on croit que ce n’est pas normal que tout aille bien, on prend le risque de tout détruire.

Pensant que Richard a cessé de l’aimer elle prend les devants et le quitte. Il accepte sans broncher et Diane se sent alors trahie, détruite, humiliée.

Femme influente et forte dans sa vie professionnelle, elle ne supporte pas de perdre dans sa vie personnelle. Elle va alors charger deux prostituées roumaines de séduire Richard. L’une devra devenir son amante et l’autre la mère de l’amante. Il faut le séduire puis le quitter au moment où il ne s’y attendra pas.

Mais la haine est mauvaise conseillère et Diane l’apprendra assez vite.

Une belle pièce, bien écrite, riche et intelligente.

Un excellent moment !

Bonne lecture!

 

Publicités