L’horizon à l’envers * Marc Levy

WP_20160307_08_19_20_Pro

J’avais lu un article sur le dernier Marc Lévy qui m’avait donné envie. J’ai toujours bien aimé cet auteur malgré les critiques qu’on peut entendre ici et là sur son public et qui me font penser à lui comme à Balthasar Balsan d’Odette Toulemonde.

Pour moi un auteur qui plait c’est un bon auteur, peu importe qu’il traverse les âges et les époques, l’important c’est qu’il a conquis, ému, chamboulé ses lecteurs et lectrices.

Ça a été mon cas pour cet ouvrage. Depuis longtemps je n’avais pas mouillé les pages d’un livre de mes larmes. J’ai pleuré comme une madeleine et j’en suis fière !

Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, sont amis. Ensemble ils veulent changer le monde, découvrir l’impossible..ensemble ils vont y arriver même si le parcours sera loin d’être paisible.

Hope et Josh vont s’aimer sous le regard de Luke. Leur histoire va vous émouvoir, vous faire frissonner, pleurer aussi je l’espère.

L’un des trois va voir sa vie être écourtée par la maladie, mais il faudrait plus que la mort pour séparer ces trois là et ils imaginent ensemble comment dépasser ce tragique événement, mais je ne veux pas vous spoiler parce qu’avec ce bouquin, vous n’êtes pas au bout de vos surprises !

J’ai aimé les personnages, j’ai aimé que Marc Lévy fasse des recherches scientifiques pour donner de la crédibilité à son roman, parce que ça a fonctionné sur moi, je me suis pris au jeu.

Un livre simple, émouvant, doux, surprenant, drôle aussi parfois.. Du très bon Marc Lévy, l’un des meilleurs pour moi !

Bonne lecture !

Publicités