Jules * Didier Van Cauwelaert

InstagramCapture_c5c361f3-1849-44f9-8297-821935e51261

De retour après une bonne vingtaine de jours… Je n’ai pas arrêté de lire mais j’avoue que le temps a manqué pour rédiger les articles!

Didier Van Cauwelaert, un auteur que je lisais beaucoup dans ma jeunesse, a sorti un nouveau roman dans lequel je me suis plongée.

Au début tout allait bien, au milieu j’ai fait une pause ce qui est rarement bon signe et finalement je l’ai fini sans mal.

Il s’agit de l’histoire d’Alice aveugle et de son chien Jules. Alice prends l’avion pour subir une opération qui lui rendra la vue. À l’aéroport elle rencontre Zibal, scientifique désœuvré et cabossé par la vie qui évite le chômage en vendant des macarons. Zibal tombe instantanément amoureux d’Alice mais c’est Jules qui réagit à ce coup de foudre.

Alice n’ayant plus besoin de Jules une fois la vue retrouvée, ce dernier va se sentir abandonné et fera tout pour retrouver Zibal. Zibal et Jules vont donc former un petit couple et d’aventures en aventures retrouver Alice et essayer de former une famille.

Bien sûr je ne peux pas vous spoiler mais il se passe beaucoup de choses qui font que bien évidemment rien n’est aussi facile.

L’histoire est un peu bateau « Je l’aime je pars à sa recherche je la trouve elle m’aime? elle m’aime pas?  » malentendus, timidité, maladresses vont venir un peu corser le tout mais on reste un peu dans le cliché malgré quelques originalités (voilà pourquoi j’ai, à un moment, lâché le livre).

Ce qui est vraiment beau dans ce livre c’est l’hommage rendu aux chiens d’aveugle. J’ai beaucoup aimé découvrir cet univers.

En résumé, un nouveau roman qui se laisse lire principalement grâce au talent de Jules, mais qui tombe souvent dans la facilité des clichés.

Bonne lecture.

 

Publicités