La Vie sexuelle de Blanche-Neige * Étienne Liebig

WP_20150302_002

Vous vous souvenez quand Twilight est sorti et que fleurissaient dans les librairies des rayons spécial vampires? Bon là en ce moment le It Book c’est 50 Nuances donc fleurissent des rayons littératures érotiques (oui même nous on a notre rayon romans érotiques).

Tandis (à prononcer tandisse) que je musardais gentiment dans une librairie où je n’avais rien à faire, ma PAL n’ayant rien à envier à la tour de Babel, je suis tombée par le plus grand des hasards (si si je vous jure) sur le rayon érotique! Bref de pâles copies de 50 nuances en pâles copies de Harlequin, je suis tombée sur ce livre. Mon âme d’enfant (certes un peu pervertie par l’âge ) s’est emballée devant le titre ! « La Vie sexuelle de Blanche-Neige » ! Qeuhaaaaaaaaaaaa Meuhaaaaaaaa j’avais donc raison ces petites princesses sont des petites coquines j’en ai désormais la preuve ! Donc pour vous (et uniquement pour vous ! ça ne tiendrait qu’à moi je lirais du Proust à longueur de journée) je me suis donc plongée dans cette petite merveille.

La première chose qui m’a surpris dans ce livre, c’est la poésie! C’est effroyablement bien écrit (j’avoue que je ne m’y attendais pas). Donc +1 pour ce livre pour grande qualité littéraire. L’auteur n’est pas un petit écrivaillon sans talent mais avec de l’imagination. Non le type sait écrire et a de l’imagination croyez moi…il en a.. même si ça doit pas être facile pour lui de lire des histoires à ses enfants pour les endormir en restant dans les clous.

+2 pour être passé à côté des clichés! enfin à côté.. bon Blanche-Neige se tape l’intégralité des 7 nains, du chasseur et d’à peu près tt ce qui  passe à porter de…mains (pour ne pas dire bouche, sexe et autres ^^) mais pourtant on est pas dans le Harlequin où la belle princesse n’a des aventures qu’avec de beaux princes bien propres sur eux. Non Blanche-Neige est certes naïve (oui elle se découvre quoi) mais n’est certainement pas farouche. Disons qu’elle a la dalle la jeune pucelle ( ah ba non du coup pucelle là ça convient pas).

Alors âmes sensibles s’abstenir parce que se taper un nain n’est pas forcément glamour et sexy mais c’est clairement drôle.

On respecte relativement bien l’original (la vilaine belle-mère, les nains, le chasseur, le prince) mais c’est surprenant, le prince n’est finalement  pas à la hauteur des nains (c’est le cas de le dire) et Blanche-Fesse et les 7 mains (oui alors là c’est honteux de la faire celle-là j’en conviens mais ne serait-ce pas plus honteux de ne pas la faire?) donc Blanche-Neige a une vision de la vie, de l’amour et du sexe bien plus réaliste que Walt Disney a pu nous laisser le croire.

Je ne sais pas si vous devez lire ce livre pour combler vos nuits solitaires d’hiver mais en tout cas si vous le lisez je ne pense pas que vous serez déçus.

À lire avec du second degré et un esprit légèrement pervers. Et pensez à dire adieu à vos rêves d’enfants sur les princesses au passage.

Publicités