Les Frères Moustaches * Alex Cousseau & Charles Dutertre

freres moustaches

C’est encore une fois mercredi et donc le jour des…. gâteaux au chocolat ! C’est bon les gâteaux au chocolat, ça coûte moins cher que les enfants, et en plus ça fait moins de bruit. Par contre, si tu lis un album à des gâteaux au chocolat, tu peux vite passer pour un(e) con(ne).

Soit.

J’avais envie de gâteaux au chocolat, je suis donc allée à la médiathèque. J’ai zoné dans les rayons sans rien chercher de précis. Et j’ai trouvé cet album. Un album sur les Moustaches !

J’adore les moustaches.

Cet album s’appelle les Frères Moustaches.

Je vais adorer cet album.

Après avoir ourdi cet excellent sophisme, je suis rentrée chez moi et j’ai bouquiné.

Sauf que… Cet album ne parle pas du tout de moustaches ! Mais vraiment pas !

Et pourtant. Waouhhhhhhhh, quel album ! Un album intimement lié avec ce mois de janvier compliqué.

Je vous en dis donc un peu plus :

Le pitch : Les Frères Moustaches ne sont pas Frères, ils sont Birmans (ou pas), ils n’ont pas (forcément) de Moustaches, ils sont juste humains, et ils luttent contre la censure, contre la pensée unique, contre la monotonie et contre l’agressivité ambiante avec le théâtre.

Les Frères Moustaches se moquent, ils critiquent, ils saluent, ils osent dire les choses. Ils sont un, les uns les autres, tous ensembles, défendant la liberté de pensée. Revendiquant le droit de s’exprimer.

Un album, à côté duquel vous ne pouvez absolument pas passer. Un coup de cœur énorme, un moment réconfortant, poignant. Un moment que j’ai sincèrement envie de partager avec vous, et que peut-être vous aurez envie de partager avec d’autres.

A mettre entre toutes les mains, celles qui savent, celles qui pensent, celles qui existent.

Publicités