La Nuit de Valognes * Éric-Emmanuel Schmitt

nuit de valogne

Le procès de Don Juan ! A quoi tient la fascination exercée par le plus grand des séducteurs ?

Une nuit 4 femmes se retrouvent dans le chateau de la duchesse de Vaubricourt. Toutes ont été éconduites par Don Juan. Ces 5 femmes  lui font un procès. La punition : prison ou mariage (avec option fidélité incluse). Mais malgré le pacte et l’amertume les 5 femmes restent fascinées par cet homme qu’elles aiment et détestent à la fois. Don Juan reste impassible et accepte la sentence. Pourquoi un tel homme accepte-il le mariage, la fidélité ? Don Juan brise lui-même son mythe par des révélations quelques peu… surprenantes.

Un mythe brisé est très souvent décevant pour le lecteur, mais l’écriture, le scénario, la mise en scène (oui c’est une pièce de théâtre) donnent une dimension nouvelle à ce mythe.

On apprécie la qualité des dialogues, les arguments des protagonistes et les techniques rédactionnelles de Monsieur Schmitt (ça peut paraître étrange de parler de techniques rédactionnelles, un peu pompeux mais c’est ce qui fait d’Éric-Emmanuel Schmitt un grand monsieur du théâtre que de savoir manier avec talent ces techniques).

Encore une fois Éric-Emmanuel Schmitt nous surprend, nous fait réfléchir mais nous fait aussi passer un très bon moment…

Publicités