50 nuances de Grey, 50 nuances plus sombres, 50 nuances plus claires * E.L James

Je sais qu’il y a déjà un très bon article de Bellebelote sur 50 nuances mais uniquement sur le tome 1. Comme nous n’avons pas le même avis sur l’ouvrage on s’est dit que deux articles ça serait pas si bête…

Je vous rappelle brièvement le pitch:
WP_20141222_004
Tome 1) 50 nuances de Grey :
Anastasia Steele, jeune étudiante prude et sage rencontre Christian Grey, homme d’affaire possessif et autoritaire. Il s’agit là des débuts de leur histoire.
WP_20141222_006
Tome 2) 50 nuances plus sombres:
Anastasia n’arrive pas à gérer Christian, ses crises de jalousie, ses pratiques sexuelles. Elle l’aime mais veut vivre par elle même. Anastasia fini ses études et débute son nouvel emploi sous l’oeil de Christian qui n’en manque pas une miette et ne la lâche pas d’un pas.
WP_20141219_002
Tome 3) 50 nuances plus claires:
Anastasia a quasiment dompté Christian (j’ai bien dit quasiment …) mais le monde extérieur est féroce et leur amour est en péril…

Bon résumé succinct pour ne pas trop en dévoiler pour ceux qui ne l’aurait pas lu ou qui n’en serait pas encore au tome 2 ou 3!
Pour ma part j’ai aimé ! et oui je fais partie des gens qui ont apprécié ce livre…
Je m’explique, les succès commerciaux ne m’attirent pas (aussi bien les films que les livres) mais là il faut me comprendre, je partais en rendez-vous client (2 heures de train) et je n’avais pas pris de livre… donc j’ai échoué au point Relay de la gare. Je séchais un peu, je n’avais pas d’idées de lecture sur le coup. Et là, je vois 50 nuances et je me dis allez, je me lance…Go Marines Go !
Je me suis lancée et j’ai accroché! Alors oui au début, comme pour beaucoup, les scènes un peu hot (mais pas trash contrairement à ce que je redoutais) ont eu de l’effet, il faut avouer que c’est assez réaliste ! Mais ça tient quelques pages les scènes hot, pas trois tomes de 300 pages !
Alors évidemment ça a fini par me lasser (oui Christian Grey est capable de donner un orgasme uniquement d’un regard et l’héroïne est la prude la plus chaude de la terre on a compris…) mais ce qui m’a tenu trois tomes c’est deux choses:
1) l’histoire (oui il y en a une) avec des rebondissements et tout et tout ( oui c’est pas du suspens haletant mais il y a quand même quelque chose). Je voulais savoir ce qu’il allait se passer pour les deux personnages principaux mais aussi quelques personnages secondaires quelque peu intrigants
2) la psychologie ! j’en ai déjà parlé dans d’autres articles mais j’aime bien savoir pourquoi les gens sont comme ils sont et là je voulais savoir pourquoi Christian Grey à ces pratiques, et effectivement j’ai fini par l’apprendre. L’explication vaut ce qu’elle vaut mais elle est là et j’ai été assez satisfaite de comprendre le comportement de cet homme atypique.
Pour tout vous dire j’étais tellement à fond que je suis même arrivée en retard en soirée pour finir les dernières pages du dernier tome…
La seule chose qui m’a agacé c’est les réflexion de l’héroïne dans sa tête, un peu lourdingue sur la longueur…
J’ai prêté le livre à deux collègues, l’une a adoré l’autre a détesté… Je crois que c’est typiquement le genre de livre où lire les commentaires ne vous aidera pas à vous décider, il faut vous lancer, vous adorerez ou vous détesterez mais ça mérite votre attention.
J’ai hâte d’aller voir le film pour comparer…
Publicités