Les Hauts de Hurle-Vent * Émily Brontë

les hauts de hurle-vent

Un bijou, un bijou sombre de l’Angleterre du 19ème siècle. Tout y est. Amour, haine, trahison, landes désertes, argent, mépris. Un roman qui a choqué son époque, un roman qui continue à marquer, à marquer à vie son lecteur. Un roman qui incarne le romantisme européen, la lucidité et la noirceur de cette Angleterre du 19 ème. Bref vous l’aurez compris un incontournable à lire et relire sans modération.

Pour le résumé je vais essayer de faire court même si le roman est tellement dense, tellement intense que le résumer sans en écrire des pages est un challenge vraiment difficile !

Pour faire court donc, il s’agit de l’histoire de Heathcliff, un jeune bohémien, et de son amour pour sa sœur adoptive Catherine, fille de bonne famille. De leur amour, de leur haine, de leurs familles, des générations qui se succèdent poursuivies par les mêmes démons. Pour se venger de la trahison de Catherine et du rejet de sa famille adoptive, Heatcliff fera tout pour détruire, nuire, malmener cette famille et Catherine dont il restera éperdument amoureux jusqu’à la fin.

Si vous avez envie de voyager, de vous évader, d’être transporté ! Allez-y ! Foncez ! Et ensuite ouvrez Jane Eyre de Charlotte Brontë, la sœur de l’auteure. Sur celui là je ne dis rien, il fera sûrement l’objet d’un nouvel article.

Publicités